#2 – Saint-Valentin, fête des amoureux

Elle couvre l’ensemble des pays anglo-saxons, mais c’est dans les années 80 que la Saint-Valentin connaît un réel développement en France.

Bien qu’on ne soit pas certains de ses origines la majorité des historiens s’accorde à penser que cette fête nous vient de la Rome antique. C’est en 1495 que le pape Alexandre VI en fait le Saint patron des fiancés et des amoureux.  Les festivités de la Saint-Valentin visaient précisément à donner aux jeunes célibataires l’occasion de trouver un ou une partenaire pour la vie.

Différentes coutumes existaient selon les régions, comme par exemple la partie de cache-cache où les jeunes filles célibataires d’un village se cachaient afin que les hommes célibataires les retrouvent. Les couples qui se formaient pouvaient durer le temps de la soirée… ou d’une vie.

En Angleterre, le 14 février serait le jour où les oiseaux se reproduisent le plus. Les poètes du 14e et 15e siècle se sont ensuite chargés d’inventer le mythe de la fête des amoureux.

C’est ensuite au 20e siècle que la Saint-Valentin connaît vraiment son véritable essor, et de ce jour, les traditions perdurent avec la création de cartes de vœux, dîners en amoureux, bouquets de roses rouges, ou tout simplement un joli cadeau gourmand… sur la place de marché de La Ligue d’Improvisation de La Cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *